APTAHR - Centre Social Intercommunal Rural

Le CENTRE SOCIAL APTAHR, c’est un PROJET, mis en
place par une ASSOCIATION au service d’un TERRITOIRE
Présentation

Notre centre Social est en développement constant et ceci de manière régulière et maitrisée depuis quelques années.

Le soutien et la reconnaissance des élus, l’implication des bénévoles, l’adhésion des habitants, le travail de l’ensemble de l’équipe, des professionnels des structures partenaires, l’important engagement en réseau au niveau local, départemental, régional, bientôt européen sont autant d’enracinements pour le projet de notre centre social. Tous ces appuis assurent une diversité des sources financières et rendent notre projet centre social résistant, durable, singulier mais avant tout au service de la population.

La réécriture de notre projet social est en cours et sera achevée au 15 décembre 2015. Sur ce vaste chantier, nous avons besoin de tous. Nous irons au devant des habitants, élus et partenaires afin de recueillir les graines de pensées que nous ferons germer dans la pépinière centre social. Nous espérons une récolte fructueuse de ce futur projet social sur lequel l’équipe est investie.
La récolte sera bonne si nous réussissons à faire porter le projet centre social par le plus grand nombre.

Merci.

Françoise MANDRON
Présidente
Newsletter
Zoom
sur nos actions
La parole aux habitants
  • Emma, Marc, Laurie et Emma
    // 
    JEANTES
    1 / 8

    4 jeunes participants au futur séjour dans le jura s’engagent bénévolement pour permettre de financer leur séjour.

    Laurie, Emma, Marc et Emma se sont donné rendez-vous le samedi 18 juin pour être bénévoles et faciliter l’action "2 belles poules pour moins de poubelles".

    Emma et Laurie en tant que portière et nounou du poulailler, Marc et Emma au transport des poules.

    De 8h30 à 12h30, plus de 500 poules ont été remis à leurs nouveaux propriétaires, une belle preuve de mobilisation qui renforcera leurs activités sur place.

  • Justine
    // 
    SAINT MICHEL
    2 / 8

    Justine habite Saint Michel, a 15 ans et est en seconde au Lycée d’Hirson. Etre au plus près des autres est dans sa nature, car elle souhaite s’orienter dans la médecine pour son avenir professionnel.

    Elle a rejoint le groupe projet jeune pour faire part des préoccupations des jeunes et de leurs envies. Justine a participé a de nombreux séjours avec le centre social et intègre désormais une position de bénévole en tant que "force de proposition".

    Sa motivation :
    - Rencontrer des autres personnes,
    - Participer aux décisions,
    - Se retrouver dans une bonne ambiance.

  • Laurie
    // 
    SAINT MICHEL
    3 / 8

    Laurie, habite Saint Michel, a 15 ans et est en seconde au lycée d’Hirson. Elle envisage d’être professeur de sports.

    Participante aux actions du centre social depuis 2012, elle a participé a plusieurs séjours. Elle a rejoint le groupe projet jeune pour faire part de son dynamisme.

    Sa motivation  :
    - Voyager,
    - Faire des rencontres,
    - Créer de la convivialité.

  • Emma
    // 
    WATIGNY
    4 / 8

    Emma habite Watigny, âgée de 15 ans et en seconde au lycée d’Hirson, elle s’oriente professionnellement vers les maths !

    Participante aux sorties et séjours organisés par le centre social APTAHR, elle a rejoint le groupe projet jeune pour être l’une des portes paroles de la jeunesse et construire de nouveaux projets pour et avec les jeunes.

    Sa motivation :
    Connaitre l’organisation de projets.
    Faire des découvertes.

  • Yvonne
    // 
    ARRAS
    5 / 8

    Yvonne

    Pourquoi j’ai souhaité adhérer au SEL
    J’étais styliste en vêtements pour enfants, je donnais des cours de couture puis mon entreprise de confection a fermé et je me suis reconvertie comme fleuriste.
    J’ai eu envie d’apporter mes connaissances dans les animations collectives. J’anime donc des ateliers couture et art floral.

    Ce que ça m’apporte
    Nous sommes dans des petits villages avec pas beaucoup de contacts. Cela nous permet de rencontrer des gens. Les rencontres sont très conviviales.
    Et puis, quand j’apprends à des dames à faire du crochet d’art, j’ai un vrai sentiment d’utilité

  • Léonne
    // 
    ARRAS
    6 / 8

    Leone
    J’ai découvert le SEL par des flyers mis dans ma boite aux lettres.

    Pourquoi j’ai souhaité adhérer au SEL
    Je l’ai découvert peu après sa mise en place ; je venais d’être en retraite, j’avais moins de contacts.
    Ce qui m’a plu, c’est le fait de faire des échanges et donc des nouvelles connaissances. J’aime beaucoup les contacts.

    Ce que ça m’apporte
    Ça m’évite d’être isolée, ça me permet d’avoir des amis. Ça nous arrive d’aller chez l’une ou chez l’autre boire un café en dehors des activités du SEL. Récemment j’ai été opérée, j’ai eu la visite de personnes du SEL.
    C’est aussi la possibilité d’apporter aux autres parce que chacun a des compétences.

  • Patricia
    // 
    ARRAS
    7 / 8

    Patricia
    Pourquoi j’ai souhaité adhérer au SEL
    J’en avais déjà entendu parler dans l’Aveyron. Cela me parlait bien de faire des échanges.
    Quelque temps après être arrivée à Buire, je venais de prendre ma retraite, je ne voulais pas rester sans rien faire, je me suis inscrite dans plusieurs associations et j’ai vu l’invitation de Maryvonne qui faisait une réunion à Buire pour créer un SEL. Je suis une des toutes premières adhérentes, la cinquième je crois…

    Ce que ça m’apporte
    Ça m’apporte plein de choses, c’est énorme. Je ne suis pas particulièrement renfermée, mais ça m’a aidé à créer un réseau d’amis. On se soutient, on se voit souvent en dehors du SEL, on s’appelle, on se sent bien ensemble, ça crée des complicités.

  • Projet Social 2016 -2019
    // 
    Il est né !
    8 / 8

    Le vaste chantier désormais achevé de notre nouveau projet social 2016 -2019 aura mobilisé les habitants, les bénévoles, les membres du bureau, les membres du conseil d’administration, les élus communaux et les partenaires. Les graines de pensées que nous avons recueillies de ces échanges riches sont désormais en train de germer dans notre pépinière centre social.

    Nous espérons une récolte fructueuse de ce futur projet social sur lequel l’équipe est investie. La récolte sera bonne si nous réussissons à faire porter le projet centre social par le plus grand nombre.

    Françoise MANDRON - Présidente