Bucilly

INFORMATIONS SUR LE VILLAGE :
Y figurent le code postal, le canton de rattachement (Aub = Aubenton ; Hir = Hirson), le nombre d’habitants (recensement de 2008 = à vérifier !), et les données dont nous disposons (à mettre à jour). Les recherches sur l’histoire et la géographie de chaque village sont effectuées via Wikipédia, le site du Conseil régional de Picardie et d’autres sites consacrés à l’histoire locale.
Les « petites histoires locales » qui figureront éventuellement sont extraites des œuvres d’auteurs thiérachiens ou ayant écrit sur la Thiérache… On y trouvera anecdotes, récits du passé, mais aussi selon les lieux, des contes & légendes qui se rapportent à des lieux-dits, à des gens ayant ou non existé. Ceci n’ayant d’autre but que d’alimenter l’imaginaire et la culture du Pays de Thiérache…

Bucilly
02500 (Hir.)
202 hab. Bucillois, Bucilloises ( ou Bucillyacois)
Maire : Mme Annie SOMVILLE (enseignante)
Mairie : 03 23 58 27 46 / Secrétariat : Mme DEGEOIS ; Le Mardi et le jeudi : de 8 h 00 à 11 h 30 et de 14h30 à 18h30
mairiebucilly@orange.fr
www.annuaire-mairie.fr/mairie-bucilly.html
(7 asso.)
Ecole : 03 23 58 59 98 / Directrice : Mme Fleur DEVIN / 1 classe : 27 maternelles.

LEGENDE DU FRERE ANSELME (d’après Pol Verschaeren †, curé de Wimy) :
Au tout début du règne de Charles VIII, fils de Louis XI le Prudent (celui-ci venait de mourir en 1483), l’abbaye de Bucilly avait pour Père abbé un homme très sage et très lettré.
Voici qu’un jour, le roi de France, encore adolescent et pour tout dire, complètement inculte et immature, se promenant du côté de son château d’Amboise, vit un « moine blanc », comme on nommait à l’époque les frères de l’ordre des Prémontrés. Celui-ci était assis, tenant sur ses genoux deux livres ouverts. Le moine ne bougea pas d’un cil à l’arrivée du roi qui fut quelque peu courroucé de ce manque de déférence. « Tu ne vois pas que je suis là ? » lui dit le roi. Le moine exécuta un bref salut et replongea aussitôt dans son étude de livres qu’il semblait avoir beaucoup de mal à déchiffrer.
Vexé, Charles VIII le réprimanda : « Sais-tu qu’on me doit davantage de respect ? » Le moine répondit « c’est possible, mais j’ignore bien qui vous êtes ; je viens d’une lointaine abbaye de Thiérache et je ne connais personne ici ! »
Amusé par cette réplique, le roi s’étonna alors du travail de ce moine : « c’est donc par ces chemins que tu dois venir consulter tes livres !? » Ce à quoi le moine répliqua : « J’achève un très long voyage et avant de m’acquitter de mon devoir qui est de porter au roi de France le message d’un défunt, je veux m’assurer de bien remplir ma mission en regardant ces deux livres. Or, l’un de ces livres est destiné au roi, mais je ne sais précisément lequel… et je ne connais point l’écriture ! »
Touché par ce moine, le jeune Charles VIII lui dit : « Laisse-moi m’asseoir à ta place et raconte-moi ton tracas, je peux sans doute t’aider ! »
Le frère se leva donc et tenant ses livres serrés contre lui, se mit à raconter son odyssée : « Je suis parti de mon abbaye de Bucilly en Thiérache, accompagné d’un frère lettré, pour porter ce message au roi de France : un de ces deux livres. L’autre recueil est destiné à Jehan de Vacquerie, premier président du parlement de Paris. Mais sur la route, mon frère a été pris d’un fort malaise qui l’a emporté dans la mort. Avant de mourir, il n’a eu que le temps de me confier les deux livres mais sans pouvoir me préciser leurs destinataires respectifs. » Il faut dire que les deux ouvrages étaient de même facture : faits du même parchemin blanc, ils avaient le même volume. Seul, le contenu aurait pu être une indication. Néanmoins, le frère mort sur la route avait pu donner un indice : Le livre destiné au roi commence par cette phrase : « Sous la sainte garde de Dieu »… Le moine sollicita donc l’aide du jeune homme en lui demandant de déchiffrer la première page. Le jeune roi tout autant illettré, voulant faire bonne figure, fit semblant de lire avec intérêt et se releva avec fierté : « je n’ai pas à te dire ce que j’ai lu : si c’est toi qui doit porter ce message, je te donne ce conseil : apprend d’abord à lire. Je vais te donner le nom d’un maître de lecture. Tu lui diras que tu viens de ma part, mais après chacune des leçons qu’il te donnera, reviens me voir et me rendre compte de son enseignement, afin que je vérifie s’il est valable et je te dirais quand tu pourras enfin remplir la mission qui t’a été confiée… »
Ainsi fut fait : le moine apprit à lire et sans se douter qu’il transmettait à son tour cette science de la lecture au roi de France. Il parvint à déchiffrer les deux livres. Lorsqu’au bout de six semaines il se rendit au château d’Amboise, il manqua de s’évanouir en reconnaissant son « examinateur » en la majesté du roi qui l’attendait. Le livre qu’il devait lui confier lui échappa des mains. Le jeune Charles VIII se précipita pour s’en emparer et se mit à lire à haute voix quelques pages prises au hasard, ce qui ne manqua pas d’émerveiller ses conseillers qui le savaient pourtant illettré… On crut presque au miracle et le pauvre moine de Bucilly fut alors reçu avec une véritable vénération en la royale demeure. De son côté, le jeune roi vit dans l’une des enluminures du livre une estampe montrant un âne couvert d’un riche manteau, le dos chargé d’un monceau d’or.

JPEG - 2.7 Mo
Un bâtiment de l’ancienne abbaye
JPEG - 2.4 Mo
l’Eglise, perchée sur la hauteur du village
JPEG - 2.8 Mo
Une vue de la vallée du Ton
JPEG - 2.8 Mo
L’ancien presbytère
JPEG - 3.4 Mo
Un des anciens lavoirs
JPEG - 2.4 Mo
Le déversoir du moulin, avec en contrebas, un autre lavoir

Les évenements

Ouverture d’un local jeunes à Saint Michel !!!
, le 3 octobre 2018
 
à Saint Michel

Durant les prochaines vacances d’Octobre, du Lundi 29 Octobre au Vendredi 2 Novembre (excepté le Jeudi 1er Novembre), le Centre Socioculturel (...) Plus d'infos

Accueils de loisirs d’été
, le 6 juin 2018
 
à Saint Michel

Les accueils de loisirs démarrent le Lundi 9 Juillet 2018 !!! Comme tous les ans le centre socioculturel APTAHR organise 4 accueils de loisirs (...) Plus d'infos

Les accueils de loisirs d’été démarrent le 10 Juillet !
, le 24 mai 2017
 
à Aubenton, Buire, Mondrepuis, Origny-en-Thiérache

Les accueils de loisirs du Centre Social APTAHR démarrent le Lundi 10 Juillet jusqu’au Vendredi 4 Août dans les communes suivantes : Aubenton (...) Plus d'infos

L’accueil de loisirs de Buire démarre le 10 Avril.
, le 6 mars 2017
 
à Buire

Depuis 3 ans, le Centre Social APTAHR et la commune de Buire s’associent pour organiser un accueil de loisirs pendant les vacances de Printemps. (...) Plus d'infos