Mondrepuis

INFORMATIONS SUR LES VILLAGES DU TERRITOIRE :
Y figurent le code postal, le canton de rattachement (Aub = Aubenton ; Hir = Hirson), le nombre d’habitants (recensement de 2008 : à vérifier !), et les données dont nous disposons (à mettre à jour). Les recherches sur l’histoire et la géographie de chaque village sont effectuées via Wikipédia, le site du Conseil régional de Picardie et d’autres sites consacrés à l’histoire locale.

MONDREPUIS
02500 (Hir.)
1 012 hab. Mondrepuisiens, Mondrepuisiennes
Maire : M. Patrick BON
Mairie : 03.23.58.07.07 / Secrétariat : M. FLORENT ; les Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi : 09:00 à 12:00 - 13:30 à 17:00 ; le mercredi : 08:30 à 12:30

mairie.mondrepuis@wanadoo.fr
www.­mondrepuis.­fr

(16 associations)

Ecole : 03.23.58.34.15 / Directrice : Mme Murielle LECOMTE / 4 classes : 28 MS mat + 23 GS mat & CP + 27 CE + 19 CM = 97 élèves.

HISTOIRE & GEOGRAPHIE :
MONS PUTEI en 1170, année de fondation du village par l’abbé de Bucilly sur un lieu où subsistait déjà une chapelle et quelques maisons. En 1590, une terrible bataille opposa royalistes et ligueurs(*), d’où le lieu-dit « le Champ-de-la-Tuerie ». Camp romain ( ?) au lieu-dit « La Catelet ».

Carrières de quartzites. Autrefois filatures de laine, devenues tissages, fournissant l’armée. Anciennes carrières de Hauty.

Cours d’eau : Le Merdelot ; la Marnoise ; le Catelet ; l’Oise.
Fontaine des Méchennes.

Hameaux : Rue de la Porte, le Catelet ; Rue de Jeantes ; la Rue Neuve ; les Muternes ; rue Dardennes ; la Basse-Voie ; la Rue-Heureuse ; le Rond-Buissons ; la rue Charles-Clément ; la Rue Paul Verdelet ; les Quatre-Bras ; la Grenouillère ; la Route d’Anor ; le Coq-Hardy ; la Cense-Morgret ; l’Arbre-Vert ; le Coin-du-Bois.

(*) La Ligue est le nom donné en 1590 à un parti de catholiques qui s’opposait au protestantisme.